Portrait

Justine Mettraux, navigatrice suisse née à Genève en 1986 a grandi à Versoix, et a commencé à naviguer dès son plus jeune âge sur le bateau familial. À ses 16 ans, Justine intègre le Centre d’Entraînement à la Régate à Genève où elle affûte son goût pour la compétition en participant à plusieurs Tour de France à la Voile. En parallèle, elle devient skipper pour des camps de voile aux 4 coins du monde, l’attraction pour le large prend elle aussi de plus en plus de place. Après 10 années au sein du CER, Justine navigue pendant 2 ans sur Lady Cat, le D35 skippé par Dona Bertarelli, puis elle se lance dans le grand bain et participe avec TeamWork, à la Mini Transat 2013. Elle se classe deuxième du classement général en série, et est la première femme à monter sur cette marche du podium !

En 2014-2015, Justine participe à la Volvo Ocean Race au sein du Team SCA, un équipage entièrement féminin, skippé par Samantha Davies, qui terminera la course en 6ème position. Puis, à partir de 2016, Justine se lance sur le circuit de la Classe Figaro Beneteau et participe à 4 Solitaire du Figaro sous les couleurs de TeamWork. Elle terminera en 7ème position en 2017, son meilleur résultat.

Entre temps, elle enchaîne les expériences : une Transat Jacques Vabre avec Bertrand Delesne sur le Class 40 TeamWork, participation à quelques étapes de la Volvo Ocean Race 2017-2018 avec Dongfeng -qui remportera cette édition-, record du tour des îles Britanniques à bord du Class 40 Banque du Léman…

À partir de la fin de l’année 2020, Justine intègre 11th Hour Racing Team, en vue de The Ocean Race en 2023. Avec eux, elle participe à The Ocean Race Europe, la Transat Jacques Vabre 2021 aux côtés de Simon Fischer, et engrange les milles en entraînement en IMOCA.

À l’été 2022, TeamWork, son partenaire historique, annonce l’acquisition de l’ancien Charal I, en vue d’accompagner Justine jusqu’au Vendée Globe 2024. Cette année-là, la navigatrice suisse se classe 6ème du Défi Azimut, et 7ème de la Route du Rhum Destination Guadeloupe, pas mal pour une première saison en IMOCA en solo.

En 2023, Justine remporte The Ocean Race avec l’équipage Américain 11th Hour Racing Team, puis retrouve son IMOCA Teamwork après un long chantier d’hiver. Avec son coéquipier Julien Villion, ils se classent 7ème de la mythique Rolex Fastnet Race, puis 6ème du Défi Azimut et 6ème de la Transat Jacques Vabre après une option remarquée sur la route dite « directe » vers la Martinique.

Palmarès

Transat Jacques Vabre 2023 – 6ème (IMOCA TeamWork)
Défi Azimut 2023
– 6ème (IMOCA TeamWork)
Rolex Fastnet Race 2023
– 7ème (IMOCA TeamWork)
The Ocean Race 2023
– Vainqueur (IMOCA 11th Hour Racing Team)
Route du Rhum 2022 – 7ème (IMOCA TeamWork)
Défi Azimut 2022 – Lorient Agglomération – 6ème (IMOCA TeamWork)
Défi Azimut 2021 – Lorient Agglomération – 2ème (IMOCA 11th Hour Racing Team)
Rolex Fastnet Race 2021 – 3ème (IMOCA 11th Hour Racing Team)
The Ocean Race Europe 2021 – 2ème (IMOCA 11th Hour Racing Team)
La Solitaire du Figaro 2018 – 8ème (Figaro Bénéteau 2 TeamWork)
Volvo Ocean Race 2017/2018 – Vainqueur (Team Dongfeng)
La Solitaire du Figaro 2017 – 7ème (Figaro Bénéteau 2 TeamWork)
Transat Jacques Vabre 2017 – 4ème (Class 40 TeamWork avec Bertrand Delesne)
Volvo Ocean Race 2014 – 6ème (Team SCA)
Mini Transat 2013 – 2ème (Mini 6.50 TeamWork)